L’esprit d’une AMAP

sticky

Le fonctionnement d’une AMAP

Sur le même modèle et selon les mêmes principes qu’une AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne), le panier de Villejean organise la distribution de paniers de légumes biologiques à l’Université Rennes 2, son fonctionnement est donc entièrement régi par des étudiants.

Le but de cette initiative est de changer notre rapport à l’alimentation en créant de nouvelles solidarités entre paysans et jeunes citoyens. Ce modèle contribue au maintien d’une agriculture écologique locale économiquement viable, qui permet aux participants d’accéder à une alimentation de qualité, accessible et sans intermédiaire !

schéma-amap

Une AMAP est régie par un contrat signé entre un ou plusieurs producteurs et un groupe de consommateurs qui définissent ensemble la production pour la saison. Cette production doit être diversifiées afin de répondre aux besoins des adhérents ; les denrées alimentaires peuvent être aussi bien des fruits et des légumes, du pain, des œufs ou du fromage. La diversité des produits dépend des associations et des savoirs faire de ses producteurs, elle permet à ses partenaires d’avoir des paniers toute l’année en cultivant une grande diversité de fruits et légumes de saison, d’accéder à une alimentation saine et variée, ainsi que de limiter les dégâts causés par les aléas climatiques ou les ravageurs.

Pendant la saison, le producteur garanti aux adhérents de mettre à leur disposition des produits frais pour constituer leur panier. La distribution est périodique, par exemple une fois par semaine. Le jour et la date de distribution sont fixées à l’avance par les partenaires, puis les deux parties s’engagent à venir chercher leur panier à cette date chaque semaine. Le contenu du panier est aléatoire en fonction de la maturité des récoltes, c’est la découverte d’un nouveau panier chaque semaine !

Dans une AMAP, tout ce qui est produit est consommé, cela permet d’éviter le gâchis et de diminuer le prix des denrées en reportant les coûts sur la totalité de la production. Les consommateurs garantissent un revenu au paysan en achetant leurs paniers à l’avance dont le prix est fixé de manière équitable : il permet au producteur de couvrir ses frais de production et de dégager un revenu décent, et au consommateurs d’avoir des aliments d’une qualité nutritionnelle supérieure et abordables.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la charte des AMAP.

Sorties chez nos producteurs !

Par défaut
Samedi 05 Mars et Samedi 12 Mars sont organisées des sorties chez nos producteurs !

 

Au programme :
  • Le 12 Mars à partir de 13h30 : Direction la ferme d’Hervé à Bruz pour l’aider à préparer ses fraisiers avant le printemps. On finira par un goûter partagé, pensez à apporter un petit quelque-chose !
  • Le 19 Mars après-midi : Visite de la ferme d’Emmanuelle à Brécé où elle nous confectionne son pain avec amour chaque semaine. Goûter également organisé, pensez à amener quelque-chose à partager !

Pour s’inscrire en tant que conducteur, en tant que passager ou en tant que cycliste, c’est ici

Crumble aux pommes

Par défaut

Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes

Ingrédients (pour 6 personnes) :

– 6 belles pommes
– 150 g de cassonade
– 150 g de farine de blé
– 125 g de beurre (le sortir 1/2 heure avant de commencer la recette)
– 1 petite cuillère de cannelle en poudre
– 1 sachet de sucre vanillé
– le jus d’un citron

Préparation de la recette :
Préchauffer le four à thermostat 7 (210°C).
Peler, évider et découper les pommes en cubes grossiers, les répartir dans un plat allant au four, verser dessus le jus du citron, la cannelle et le sucre vanillé.
Dans un saladier, mélanger la farine et la cassonade. Puis ajouter le beurre en petits cubes et mélanger à la main de façon à former une pâte grumeleuse.
Émietter cette pâte au dessus des pommes de façon à les recouvrir. Mettre au four une bonne 1/2 heure.
Servir tiède.

crumble pommes

Gratin de panais, poireaux, carottes et pommes de terre

Par défaut

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 40 minutes

Ingrédients (pour 6 personnes) :

– 300 g de panais
– 300 g de blancs de poireaux
– 600 g de pommes de terre
– 300 g de carottes
– 6 c. à soupe de crème fraîche épaisse
– 2 cuillères à café de moutarde forte
– parmesan grossièrement râpé
– sel, poivre

Préparation de la recette :
Préchauffer le four à 200°C (thermostat 6-7).
Après les avoir épluchés, couper les pommes de terre, les panais et les carottes en rondelles.
Les plonger 5 min dans de l’eau bouillante et salée, les mettre à refroidir et égoutter soigneusement. Faire revenir les poireaux coupés dans l’huile d’olive.
Mélanger la crème, la moutarde, le sel et le poivre et mélanger avec tous les légumes.
Répartir dans des petits ramequins beurrés, saupoudrer de parmesan rapé.
Mettre au four pendant 40 min.

Patidoux farcis

Par défaut

Temps de préparation : 45 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes

Ingrédients (pour 2 personnes) :

– 2 patidoux
– 1 œuf
– 2 c. à soupe de crème fraiche épaisse
– sel, poivre
– un peu de gruyère

Préparation de la recette :
D’abord, couper les chapeaux des patidoux, enlever les pépins, et cuire à la vapeur pendant 20 à 25 min (la chair doit être tendre).
Puis vider les patidoux.
Écraser la chair à la fourchette en la mélangeant avec un œuf (variante lardons, dés de jambon), et du gruyère râpé.
Saler et poivrer.
Remplir les coques de la préparation.
Mettre à gratiner à four chaud à 175°C pendant 20 min.
Remettre les chapeaux avant de servir.